C’est dans la lunch box (partie 2)

Quand on vivait au Gabon, notre mère a créé une organisation digne d’une professionnelle. C’est ça d’avoir une super maman !
Il y avait des repas dédiés pour chaque jour et en général, elle cuisinait le dimanche et s’était dotée d’un grand congélateur qui nous permettait de congeler les préparations longues pour les réchauffer dans la semaine.
C’était pratique pour faire la sieste entre midi et deux mais surtout pour ne pas cuisiner en catastrophe à la dernière minute. En plus, le goût n’était pas altéré.
Certaines fois, elle désactivait le mode « Batch cooking » pour faire les repas la veille ou le jour J. Quoiqu’il arrive, le samedi elle finissait tard, donc nous cuisinions nous-même.  C’est peut-être pour ça que le samedi c’était pâtes, boulettes de bœuf et sauce tomate (sachant que maman faisait toujours de la sauce en grosse quantité).  De temps en temps, nous avons eu le plaisir de cuisiner ce plat avec notre père mais avec les années et les choses n’étant plus les mêmes, nous les faisions aussi à l’avance pour les congeler.
Ce qui fonctionnait à la maison c’était cette bonne organisation: des plats faits à l’avance, des jours thématisés… Il est donc évident que nous avons retenu quelques-uns de ces bons principes pour nous créer une routine alimentaire.
Voici notre petit point sur les méthodes d’organisation possibles quand on veut gérer ses menus hebdomadaires tel un professionnel.

Le batch cooking

Vous cuisinez tout le même jour. C’est assez fastidieux et ça peut prendre quelques heures de tout réaliser vous même mais vous n’aurez plus qu’à réchauffer dans la semaine. Pensez qu’il vous faudra de nombreuses boîtes de conservation et un congélateur/réfrigérateur assez grand pour garder tous ces plats.  A ne pas tenter donc si vous n’avez pas ces pré-requis.

Répartition des tâches en cuisine

On a une organisation bien rodée qui fonctionne parce que nous sommes justement un binôme. Elle consiste à se répartir les repas donc si vous êtes 2 ou plusieurs, n’hésitez pas à ce que chacun propose une idée de repas et la personne qui propose une recette la cuisine.  Les repas du déjeuner pour Lydia et les plats du dîner pour Elodie ou inversement. Tout dépend de l’emploi du temps de chacune.

Cuisiner au fur et à mesure vos plats

On a adapté la réalisation des repas à nos emplois du temps. Celle qui rentre la première s’attaque au dîner et l’autre s’occupe du déjeuner du lendemain. Ça évite de se sentir seules et prêtes à abandonner le programme. Il n’y a pas d’effet de surmenage car vous ne réalisez pas tout le même jour.

Notice : nous tenons à préciser que nous ne sommes pas des nutritionnistes, juste 2 gourmandes qui aiment prendre soin d’elles et de ce qu’il y a dans leurs assiettes. Notre objectif est simplement de vous inspirer et/ou vous motiver.

PS: on vous recommande de boire au moins 1,5l d’eau par jour (thé, eaux aromatisées, eau)

Ce qu’il faut à la plupart d’entre nous ce sont de vraies idées recettes avec des ingrédients simples pour plus de rapidité. Nous vous proposerons donc prochainement des idées recettes mais surtout un e-book avec encore plus d’astuces pour votre organisation.
Elodie & Lydia.
Vous avez manquez l’épisode 1, rattrapez-le juste ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.